Professions

Commis de bureau
Le commis/la commis de bureau exécute diverses tâches de bureau afin d’assurer un fonctionnement administratif efficace. Notamment, le commis/la commis de bureau prépare la correspondance, ouvre et trie le courrier ordinaire et le courrier électronique, dactylographie des rapports ou des relevés, répond aux demandes de renseignements par téléphone, par voie électronique ou en personne, fixe des rendez-vous, photocopie et réunit les documents en vue de leur distribution, maintien à jour le système de classement et peut aussi effectuer des tâches courantes reliées à la comptabilité comme la préparation des factures, la vérification des dépenses et des reçus.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 14$ Taux médiane : 20$ Taux maximum : 29.50$

Salaire annuel : 29 120 $–61 360 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Employés de soutien de bureau généraux/employées de soutien de bureau générales » de la Classification nationale des professions – CNP 1411 pour la région d’Ottawa en 2016-2017. Source

Exemples d’appellations d’emplois

  • Aide-commis
  • Aide-commis de bureau
  • Aide de bureau
  • Commis
  • Commis au traitement de texte
  • Commis de soutien administratif
  • Commis aux dossiers
  • Commis de bureau
  • Commis à la gestion de documents
  • Commis à la réception
  • Employé/e de bureau
  • Opérateur/opératrice de système de traitement de texte
  • Préposé/e aux renseignements
  • Réceptionniste
  • Secrétaire
  • Secrétaire à la réception

Employeurs types

  • Centres hospitaliers
  • Commerces de détail
  • Compagnies d’assurances
  • Compagnies d’électricité
  • Entreprises
  • Gouvernement fédéral
  • Gouvernement provincial
  • Institutions financières
  • Institutions scolaires
  • Magasins de ventes au détail
  • Municipalités

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Sources

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les employés de soutien de bureau généraux (CNP 1411) dans la région d'Ottawa pour la période 2017 à 2019. La proportion des employés de soutien de bureau généraux qui travaillaient dans le secteur de l'administration publique à Ottawa était considérablement plus élevée que dans les autres régions économiques de la province. La maîtrise de l'anglais et du français améliore les perspectives d'emploi dans ce domaine.

Les personnes qui possèdent déjà de l'expérience du travail administratif, de solides aptitudes pour la communication orale et écrite et une connaissance de la suite Microsoft Office connaîtront les meilleures chances de trouver du travail. Les perspectives d'emploi pourraient également être meilleures pour les personnes disposées à travailler le soir et la fin de semaine.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les employés de soutien de bureau généraux (CNP 1411) dans la région de l'Outaouais pour la période 2017 à 2019.

L'évolution de l'emploi dans cette profession dépend surtout des changements technologiques et de la réorganisation du travail. En effet, l'implantation des logiciels de bureautique permet maintenant aux administrateurs et aux professionnels de réaliser eux-mêmes une grande partie des tâches qui étaient autrefois confiées aux membres de cette profession. Ces multiples possibilités ont entraîné une hausse des exigences des employeurs et une réduction de la demande pour ces employés au profit de professions plus polyvalentes, exigeant un niveau de formation plus élevé. Par conséquent, le nombre de ces employés ne devrait augmenter que légèrement au cours des prochaines années. La connaissance de logiciels en comptabilité et de la suite Microsoft Office, plus particulièrement la maîtrise de MS Excel, ainsi que le bilinguisme à l'écrit et à l'oral, sont des atouts couramment demandés.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Cherchez à acquérir de l’expérience de bureau au sein d’un organisme ou d’une petite ou moyenne entreprise ;
  • L’expérience permet d’accéder éventuellement à des postes de supervision ou de gestion de bureau ;
  • Développez vos habiletés interpersonnelles, car vous aurez dans le cadre de vos fonctions à communiquer avec des personnes, les renseigner et établir et entretenir des bonnes relations avec des clients.

La poursuite des études

Bien que le programme d’administration de bureau-commis prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Administration de bureau-commis » :

  • Administration de bureau
  • Administration des affaires
  • Gestion du travail de bureau
  • Techniques bureautiques

Pour en savoir plus

La profession

Les associations professionnelles