Professions

Assistant/assistante de l’ergothérapeute (AE) et assistant/assistante du physiothérapeute (AP)

Sous la surveillance et la direction de l’ergothérapeute ou du physiothérapeute, l’AE et l’AP suivent le plan de traitement déterminé par les professionnels de la santé. À l’aide de techniques, d’exercices, de stratégies thérapeutiques, d’équipements et d’aides techniques, l’AE et l’AP cherchent à maintenir, à améliorer ou à rétablir le rendement fonctionnel des personnes afin d’assurer leur autonomie dans leur vie quotidienne.  Qu’il s’agisse d’enseigner des techniques d’habillage et de transferts, d’utiliser l’électrothérapie, d’appliquer des exercices thérapeutiques, d’ajuster un fauteuil roulant ou une marchette, d’appliquer des stratégies de gestion de douleur et de stress, ou d’utiliser efficacement des techniques de communication et de relation d’aide, l’AE et l’AP sont à la fois les yeux et les mains de l’ergothérapeute et du physiothérapeute. Il/elle peut travailler avec les enfants, les adultes et les personnes âgées, et ce, autant en médecine physique qu’en santé mentale. Il/elle est aussi responsable de préparer et d’entretenir le matériel et les fournitures nécessaires à la prestation des soins aux patients.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 14.40$ Taux médiane : 22$ Taux maximum : 32.50$

Salaire annuel : 29 952 $–67 600 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Autre personnel technique en thérapie et en diagnostic » de la Classification nationale des professions – CNP 3237 pour la province de l'Ontario en 2015-2016. Source

Conditions d’accès à la profession

  • L’AP peut travailler partout au Canada sauf au Québec. Dans cette province, seul le programme « Techniques de réadaptation physique » d’une durée de trois ans est reconnu par l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec auprès duquel il faut être membre pour exercer cet emploi;
  • L’AE peut travailler partout au Canada. Il n’existe aucune formation équivalente au Québec. Par conséquent, la profession d’assistant-ergothérapeute est encore peu connue au Québec et la création de postes n’est qu’à ses débuts.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Assistant/assistante de l’ergothérapeute
  • Assistant/assistante du physiothérapeute
  • Assistant/assistante en réadaptation
  • Technicien/technicienne en physiothérapie

Employeurs types

  • Hôpitaux
  • Centres de soins de longue durée
  • Cliniques externes privées de physiothérapie ou d’ergothérapie
  • Centres de réadaptation
  • Services communautaires
  • Établissements scolaires

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

  Pas disponibles

Aucune cote de perspectives d'emploi n'a été déterminée pour la profession autre personnel technique en thérapie et en diagnostic (CNP 3237) d'Ottawa. Cependant, pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour ce groupe professionnel pour l'ensemble de l'Ontario.

La demande de main d'œuvre dans ce domaine devrait augmenter, afin de satisfaire aux besoins de santé d'une population croissante et vieillissante en Ontario. La plupart des offres d'emploi découleront probablement du roulement du personnel et des besoins d'expansion. Les professionnels de ce domaine, qui détiennent un diplôme collégial ou ont suivi une formation en services de santé devraient bénéficier de meilleures perspectives d'emploi. En outre, ceux qui sont prêts à accepter un horaire souple et peuvent travailler des quarts de travail variables devraient bénéficier de meilleures possibilités d'emploi.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Cherchez à acquérir de l’expérience bénévole au sein d’une équipe interprofessionnelle pendant vos études scolaires, soit dans les hôpitaux ou les cliniques de réadaptation;
  • Assurez-vous de vous maintenir en bonne condition physique car en plus de passer beaucoup de temps debout et à vous pencher, ces professions exigent aussi de la force ainsi que de l’endurance pour aider les personnes à se tenir debout et à marcher;
  • Pouvoir démontrer que vous détenez d’excellentes habiletés interpersonnelles est un atout certain, car il faut être patient avec certains clients qui sont parfois difficiles et récalcitrants;
  • La capacité de pouvoir bien gérer son temps ainsi que des habiletés organisationnelles sont aussi recherchée par les employeurs.

La poursuite des études

Bien que le programme « Assistant de l’ergothérapeute et Assistant du physiothérapeute » prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Assistant de l’ergothérapeute et Assistant du physiothérapeute » :

  • Ergothérapie (niveau maîtrise, nécessite le baccalauréat*)
  • Physiothérapie (niveau maîtrise, nécessite le baccalauréat*)
  • Thérapie du sport
  • Sciences de l’activité physique (baccalauréat)
  • Sciences de la santé (baccalauréat)
  • Soins infirmiers auxiliaires
  • Massothérapie

Pour en savoir plus

La profession