Professions

Les études en hygiène dentaire permettent d’accéder, entre autres, à la profession d’hygiéniste dentaire. L’hygiéniste dentaire exerce une partie ou l’ensemble des tâches suivantes :

  • examine les dents des clients et consulte le dentiste au sujet des soins à leur donner;
  • prend les empreintes des dents;
  • donne des conseils aux clients sur l'hygiène buccale;
  • nettoie et stimule les gencives pour prévenir les maladies des gencives;
  • enlève les tâches et le tartre des dents afin de prévenir la carie dentaire et la carie de la racine;
  • enduit les dents de fluorure;
  • prend des radiographies et les développe;
  • effectue, s'il y a lieu, des actes de dentisterie restauratrice ou d'orthodontie, sous la direction d'un dentiste;
  • supervise, s'il y a lieu, les assistants dentaires dans la prestation des soins de santé.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 24$ Taux médiane : 36$ Taux maximum : 44$

Salaire annuel : 49 920 $–91 520 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Hygiénistes et thérapeutes dentaires » de la Classification nationale des professions – CNP 3222 pour la région d’Ottawa en 2015-2016. Source

Conditions d’accès à la profession

  • Pour porter le titre d’hygiéniste dentaire, il faut obtenir le permis d’exercice de l’ordre professionnel de la province dans laquelle vous désirez pratiquer votre profession ; par conséquent, pour exercer la profession en Ontario, il faut faire partie de l’Ordre des hygiénistes dentaires de l’Ontario ;
  • La réussite de l’examen auprès du Bureau National de la certification en hygiène dentaire est exigée dans presque toutes les provinces au Canada ainsi que des études et une formation supplémentaire peuvent être exigées dans certaines provinces;
  • Pour pouvoir exercer cette profession au Québec il faut, en plus de faire partie de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, suivre le cours « Dentisterie opératoire » dans un Cégep.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Infirmier dentaire/infirmière dentaire
  • Thérapeute dentaire

Employeurs types

  • Associations professionnelles
  • Centres hospitaliers
  • Centres de recherche
  • Cliniques dentaires
  • Établissements d’enseignement
  • Organismes gouvernementaux
  • Unités de santé d’entreprises privées

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source 

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les hygiénistes et thérapeutes dentaires (CNP 3222) dans la région d'Ottawa.

La presque totalité des hygiénistes dentaires travaille auprès de cabinets de dentistes. Au cours de la dernière décennie, il y a eu une forte croissance de l'emploi pour les hygiénistes dentaires, surtout en raison de l'augmentation et du vieillissement de la population, ainsi que de la sensibilisation accrue du public à l'importance de l'hygiène buccale.

L'exercice de cette profession permet également aux hygiénistes dentaires d'effectuer certaines tâches sans la présence du dentiste. Cette indépendance pourrait créer de nouvelles possibilités d'emploi pour les hygiénistes en-dehors des cabinets de dentistes, tels que s'établir à leur compte et offrir des services mobiles auprès de diverses institutions, en particulier dans les régions moins bien desservies en Ontario.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Bonnes

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les hygiénistes et thérapeutes dentaires (CNP 3222) dans la région de l'Outaouais.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Actualisez régulièrement vos connaissances et vos compétences selon les nouvelles technologies dentaires ;
  • Améliorez vos compétences en relations interpersonnelles ;
  • Développez votre expérience de travail au sein d’une équipe multidisciplinaire ;
  • Une personnalité agréable, la patience, l’autonomie, le sens de l’organisation, la minutie, et le sens de l’observation sont des qualités fortement recherchées ;
  • Être à l’écoute et montrer que vous savez aider certains patients apeurés et nerveux à rester calme durant les traitements est un atout ;
  • Une bonne connaissance de l’anglais est un atout certain ;
  • Se maintenir en bonne santé est un atout car ce travail est éprouvant pour le dos, les épaules, le cou ainsi que les mains qui exécutent des mouvements répétés ;
  • La flexibilité est un atout important car cette profession exige que vous travailliez parfois le soir et selon un horaire variable ;
  • Considérez deux secteurs d’emploi en expansion, notamment les soins dentaires préventifs et les soins dentaires esthétiques.

La poursuite des études

Bien que le programme en hygiène dentaire prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Hygiène dentaire » :

  •  Hygiène dentaire (post diplôme)
  • Techniques de denturologie
  • Technologie de laboratoire dentaire
  • Médecine dentaire

Pour en savoir plus

La profession

Les ordres de réglementation professionnelle