Professions

Les études en journalisme permettent d’accéder, entre autres, à la profession de journaliste. Le/la journaliste exerce une partie ou l’ensemble des tâches suivantes :

  • recueille les informations locales, nationales et internationales au moyen d'interviews, d'enquêtes ou d'observations;
  • rédige des actualités à des fins de publication ou de diffusion;
  • reçoit, analyse et vérifie les nouvelles et autres textes pour en évaluer l'exactitude;
  • prend des dispositions en vue des interviews dans le cadre de leurs recherches et pour des émissions de radio et de télévision;
  • recherche et signale les innovations dans des domaines spécialisés tels que la médecine, la science et la technologie;
  • rédige des articles ou des chroniques spécialisés;
  • rédige des éditoriaux et des commentaires sur des sujets d'intérêt courant pour stimuler l'opinion publique et exprimer les politiques de la publication ou de la station de radiotélédiffusion;
  • rédiger des critiques d'œuvres littéraires, musicales ou artistiques selon leurs connaissances, leur jugement et leur expérience.

Les journalistes peuvent se spécialiser dans les médias imprimés, audiovisuels ou la Webdiffusion, dans des domaines particuliers tels la politique ou les arts et spectacles, ou dans une région géographique particulière.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 16$ Taux médiane : 29.97$ Taux maximum : 46.70$

Salaire annuel : 33 280 $–97 136 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Journalistes » de la Classification nationale des professions – CNP 5123 pour la région d’Ottawa en 2015-2016. Source

Exemples d’appellations d’emplois

  • Chroniqueur/chroniqueuse
  • Commentateur/commentatrice de nouvelles
  • Correspondant/correspondante
  • Critique de journal
  • Critique littéraire
  • Cyberjournaliste
  • Journaliste
  • Journaliste en radiotélédiffusion
  • Reporteur-enquêteur/reporteure-enquêteuse
  • Reporteur/reporteure
  • Reporteur/reporteure de réseau

Employeurs types

  • Agences de presse
  • Salles de rédaction
  • Journaux
  • Revues
  • Radiodiffuseurs
  • Télédiffuseurs
  • Internet

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les journalistes (CNP 5123) dans la région d'Ottawa.

Relativement aux autres régions de l'Ontario, une plus grande part des journalistes d'Ottawa travaillent pour les autres services de l'information, ce qui comprend l'édition et la radiodiffusion par Internet, les sites portails de recherche, et les agences de presse. Ces agences sont des établissements qui fournissent de l'information, par exemple des nouvelles et des photos aux médias. Les personnes qui possèdent de l'expérience dans la couverture des politiques publiques et qui sont compétentes en anglais et en français devraient avoir de meilleures possibilités d'emploi. Environ 440 personnes occupent un poste dans cette profession.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les journalistes (CNP 5123) dans la région de l'Outaouais. Environ 210 personnes occupent un poste dans cette profession.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Avez-vous d’excellentes aptitudes en grammaire et en rédaction, car ce sont des aptitudes essentielles pour réussir dans cette profession ;
  • Cherchez toujours à satisfaire votre curiosité de l’actualité et à aiguiser vos connaissances en sachant vous servir des logiciels courants pour vous renseigner ;
  • La connaissance et la maîtrise de l’anglais et la connaissance d’une autre langue étrangère sont des atouts certains ;
  • Êtes-vous prêt, prête à vous déplacer et à voyager ?
  • Pouvez-vous composer avec le stress généré par le reportage d’événements parfois pénibles ?
  • Le journaliste, la journaliste a parfois peu de temps pour monter son reportage ; il, elle doit travailler selon un horaire irrégulier et selon les échéances serrées.

La poursuite des études

Bien que le programme en journalisme prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Journalisme » :

  • Analyse des médias
  • Communications
  • Communications (journalisme)
  • Communication publique
  • Journalisme
  • Journalisme international

Pour en savoir plus

La profession

  • Le groupe professionnel « Journalistes » de la Classification nationale des professions
 

Autres ressources