Professions

Les infirmiers et infirmières auxiliaires sont des intervenants autonomes qui collaborent avec les infirmiers et infirmières autorisés et les autres membres de l’équipe interprofessionnelle. Ils et elles ont les habiletés et les attitudes nécessaires pour prodiguer des soins infirmiers avec compétence afin d’aider la personne, la famille et le groupe à atteindre, à conserver ou à retrouver un état de santé optimal ou les soutenir lorsque la mort est inévitable.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 17$ Taux médiane : 27.54$ Taux maximum : 40.87$

Salaire annuel : 35 360 $–85 010 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires » de la Classification nationale des professions – CNP 3233 pour la région d’Ottawa en 2016-2017. Source

Conditions d’accès à la profession

  • L’obtention du permis d’exercice de l’ordre professionnel respectif de chacune des provinces est obligatoire;
  • Pour pratiquer en Ontario, vous devez :
    • Réussir l’examen national d’autorisation
    • Détenir le permis d’exercice auprès de l’Ordre des infirmiers/infirmières de l’Ontario;
  • Pour pratiquer au Québec, vous devez réussir l’examen provincial (partie théorique et pratique) et être inscrit auprès de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés du Québec;
  • Pour être technicien, technicienne en chirurgie, des études supplémentaires en techniques de salle d’opération et une formation en milieu de travail sont exigées.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Aide-infirmier/aide-infirmière en chirurgie
  • Infirmier auxiliaire autorisé/infirmière auxiliaire autorisée
  • Infirmier auxiliaire diplômé/infirmière auxiliaire diplômée
  • Infirmier auxiliaire immatriculé/infirmière auxiliaire immatriculée
  • Infirmier auxiliaire/infirmière auxiliaire

Employeurs types

  • Divers services de centres hospitaliers généraux et spécialisés
  • Centres d’accueil et résidences pour personnes âgées
  • Centres de soins de longue durée
  • Centres de santé communautaire
  • Centres de réadaptation
  • Cabinets de médecin et cliniques médicales
  • Entreprises de soins à domicile
  • Centres de soins complexes continus

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Bonnes

Pour la période 2017 à 2019, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires (CNP 3233) dans la région d'Ottawa. Les candidats qui maîtrisent l'anglais et le français bénéficieront de meilleures perspectives d'emploi.

La demande pour ces professionnels devrait augmenter au cours de la période de prévision étant donné que le gouvernement provincial finance l'embauche de travailleurs de première ligne dans l'ensemble de la province afin d'intervenir dans la crise des opioïdes. De plus, les récents investissements réalisés par le gouvernement fédéral dans les soins de santé maternelle et infantile pourraient créer d'autres emplois pour ces professionnels. Au cours des dernières années, la portée des tâches des infirmiers auxiliaires autorisés a augmenté, ce qui pourrait créer des débouchés.

La population vieillissante en Ontario devrait soutenir les perspectives d'emploi pour les infirmiers au cours des prochaines années. La demande pour ces professionnels devrait augmenter à mesure que le gouvernement provincial renforce la capacité des établissements de soins de longue durée, tire parti des foyers pour personnes âgées et des fournisseurs de logements avec services de soutien en vue de réduire la durée des hospitalisations, et met en œuvre des stratégies portant sur les soins aux personnes atteintes de démence et les soins palliatifs.

Les infirmiers auxiliaires autorisés qui sont en mesure de faire de longs quarts de travail selon un horaire flexible auront de meilleures possibilités d'emploi. De nombreux emplois pourraient être des postes à temps partiel, fractionnés et contractuels. Les infirmiers qui sont en mesure de se déplacer auront de meilleures perspectives d'emploi, puisqu'ils pourraient être tenus de travailler à divers emplacements

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Bonnes

Pour la période 2017 à 2019, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires (CNP 3233) dans la région de l'Outaouais.

La croissance de l'emploi dans cette profession dépendra à la fois de la croissance des besoins en matière de santé, notamment ceux liés au vieillissement de la population et des priorités gouvernementales en matière de santé. À cet effet, les investissements supplémentaires en santé annoncés par le gouvernement du Québec, au printemps dernier, devraient favoriser l'embauche de ces professionnels. De plus, depuis quelques années, l'ajout de certains actes auparavant réservés aux infirmiers autorisés (prises de sang, vaccination, etc.) incite les gestionnaires de la santé à recruter plus d'infirmiers auxiliaires qu'auparavant.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Actualisez régulièrement vos connaissances car de plus en plus on fait appel à la technologie pour la prestation des soins de santé ;
  • Développez vote expérience de travail au sein d’une équipe interprofessionnelle ;
  • Une bonne connaissance de l’anglais est nécessaire en raison des milieux de pratique ;
  • Une personnalité agréable, la patience, le contrôle de soi et l’empathie envers les autres sont des qualités fortement recherchées
  • Votre santé vous permet-elle de soulever des poids et marcher pendant toute la journée ?
  • Certains patients sont agités ou récalcitrants ou atteints d’incapacités, d’où l’importance de développer des habiletés en relations interpersonnelles et de résolution de problèmes ;
  • La flexibilité est un atout important car en milieu hospitalier, cette profession exige que vous travailliez parfois sur appel, le soir, le week-end et pendant les congés fériés ;
  • Vous devez développer votre capacité à gérer le stress et de travailler sous pression.

La poursuite des études

Bien que le programme en soins infirmiers auxiliaires prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Soins infirmiers auxiliaires » :

  • Sciences infirmières
  • Gestion de la santé