Professions

Technicien agricole en production végétale

  • assure un soutien aux producteurs agricoles, aux spécialistes en aménagement paysager ainsi qu’aux autres professionnels qui travaillent dans le domaine de l’agriculture, la biologie végétale afin d’accroître leur rendement ;
  • collabore à l’évaluation critique d’un programme de culture ;
  • présente au producteur ses recommandations pour sélectionner les cultures pour améliorer la qualité et le rendement de sa production en tenant compte des conditions du sol et des conditions météorologiques;
  • conçoit un programme des cultures qui assure leur protection contre les mauvaises herbes, les maladies, les insectes nuisibles et l’amélioration de fertilisation des sols;
  • conseille les producteurs agricoles en transition vers l’agriculture biologique;
  • accomplit certaines fonctions techniques pour appuyer les recherches en agriculture, en production végétale;
  • participe aux recherches sur le terrain, prélève des échantillons de végétaux ou de spécimens d’eau et des sols afin de recueillir des données;
  • peut faire des essais en laboratoire;
  • compile, analyse et interprète les données en laboratoire issues des évaluations, des enquêtes et des études statistiques;
  • aide à la rédaction des rapports;
  • peut gérer une équipe de production;
  • fait de la représentation commerciale.

 

Entrepreneur/entrepreneuse de services agricoles

  • surveille le travail des ouvriers agricoles et des manœuvres à la récolte
  • fournit des services reliés à la préparation des sols, l’ensemencement, les méthodes de culture et les récoltes;
  • fournit des services reliés aux récoltes tels que le labourage, l'irrigation, la culture des sols, la pulvérisation ou la récolte des produits;
  • participe au développement et à la mise en œuvre de procédures de sécurité sur la ferme et de biosécurité;
  • embauche et assure la formation du personnel;
  • négocie les conditions des services à fournir;
  • tient des registres financiers et d'exploitation;
  • fournit, s’il y a lieu, des services ou opèrent la machinerie et l’équipement.

 

Surveillant/surveillante d’exploitations agricoles

  • coordonne et supervise le travail des ouvriers agricoles et des manœuvres à la récolte;
  • supervise et surveille des opérations de culture et d'autres programmes liés à la récolte, et veille à leur mise en œuvre;
  • recommande les correctifs nécessaires pour l'implantation de diverses cultures telles que les légumes et les petits fruits et pour assurer le contrôle de la qualité;
  • évalue les impacts des principaux ennemis des cultures agricoles;
  • analyse et évalue les meilleures techniques de semis, de séchage et d’entreposage;
  • analyse l’origine et la composition de différents types de sol ;
  • évalue le potentiel et la fertilité d'un sol ainsi que son importance sur la croissance des plantes ;
  • élabore des calendriers de travail et établit les méthodes;
  • assure le respect des procédures de sécurité sur la ferme et de biosécurité;
  • tient des registres de la production et du contrôle de la qualité;
  • exécute, s’il y a lieu, des tâches agricoles générales.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 15$ Taux médiane : 25$ Taux maximum : 38.78$

Salaire annuel : 31 200 $–79 997 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Technologues et techniciens/techniciennes en biologie » de la Classification nationale des professions – CNP 2221 pour la région d’Ottawa en 2015-2016  Source

« Entrepreneurs/entrepreneuses de services agricoles, surveillants/surveillantes d'exploitations agricoles et ouvriers spécialisés/ouvrières spécialisées dans l'élevage »-CNP 8252 pour la province de l’Ontario en 2015-2016 :

Salaire annuel : 24 128 $ - 45 760 $

  • Minimum : 11,60$
  • Médian : 15,36$
  • Maximum : 22$

Source

Conditions d’accès à la profession

  • Un diplôme d'études universitaires, collégiales ou des cours pertinents offerts par l'industrie agricole, et plusieurs années d'expérience reliées au service agricole offert sont habituellement exigés des entrepreneurs de services agricoles ;
  •  Les entrepreneurs fournissant certains services, tels que l'insémination artificielle et l'application de pesticides, peuvent devoir détenir des certificats de formation et des permis provinciaux ;
  •  Un diplôme d'études collégiales ou une autre formation spécialisée en agriculture ou en élevage du bétail peut être exigé pour les surveillants d'exploitations agricoles et des ouvriers agricoles spécialisés dans l'élevage ;
  •  Une formation ou une certification de premiers soins peut être exigée.
  • Dans la province de l'Ontario, les ouvriers agricoles dont les tâches comprennent l'épandage de pesticides de classe 2 ou 3 doivent obtenir le certificat décerné au terme du Cours sur l'utilisation sécuritaire des pesticides par l'agriculteur. Il existe aussi une loi comparable au Québec.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Contremaître/contremaîtresse de ferme
  • Contremaître/contremaîtresse de ferme maraîchère
  • Contremaître/contremaîtresse de verger
  • Contremaître/contremaîtresse d'ouvriers de ferme fruiticole
  • Entrepreneur/entrepreneuse de service de récolte
  • Entrepreneur/entrepreneuse en poudrage des cultures
  • Entrepreneur/entrepreneuse en préparation des sols
  • Entrepreneur/entrepreneuse en semences et en cultures
  • Fruiticulteur/maraîcher
  • Superviseur/superviseure de travailleurs agricoles
  • Surveillant/surveillante de ferme
  • Surveillant/surveillante d’exploitation agricole
  • Technicien/technicienne agricole
  • Technicien/technicienne conseil en gestion agricole
  • Technicien/technicienne en agronomie
  • Technicien/technicienne en dépistage
  • Technicien/technicienne en production végétale

Employeurs types

  • À son compte
  • Coopératives agricoles
  • Entreprises agricoles
  • Établissement d’enseignement en sciences agricoles
  • Entreprises de recherche
  • Entreprises spécialisées dans les services relatifs à l’agriculture
  • Fabricants d’herbicides, d’insecticides, de fongicides et d’autres produits chimiques d’usage agricole;
  • Fermes maraîchères
  • Pépinières
  • Serres
  • Services de gestion agricole
  • Services d’expert-conseil en agriculture

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent  l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques.

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les technologues et techniciens en biologie (CNP 2221) dans la région d'Ottawa.

Les ministères du gouvernement fédéral, qui ont une présence plus marquée dans cette région, emploient une proportion plus élevée de ces technologues et techniciens comparativement au reste de l'Ontario. Les personnes qui maîtrisent le français et l'anglais auront de meilleures perspectives d'emploi.

Voici quelques faits saillants au sujet des technologues et techniciens en biologie d'Ottawa :

  • Environ 250 personnes occupent un poste dans cette profession;
  • Les technologues et techniciens en biologie travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • Autres services (sauf les administrations publiques) (SCIAN 81) : 44 %;
    • Industrie de l'information et industrie culturelle et arts, spectacles et loisirs (SCIAN 51, 71) : 21 %;
    • Administration publique fédérale (SCIAN 911) : 14 %;
    • Établissements de soins infirmiers et de soins pour bénéficiaires internes et assistance sociale (SCIAN 623-624) : 10 %.

Perspectives d’emploi : Outaouais

  Pas disponibles

Aucune cote de perspectives d'emploi n'est assignée à la profession technologues et techniciens/techniciennes en biologie (CNP 2221) dans la région de l'Outaouais en raison de son volume d'emploi marginal.

 

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Toute expérience reliée à la ferme peut être utile ;
  • Une bonne compréhension de la langue écrite est indispensable car vous aurez à lire des instructions sur les étiquettes, des avis, des bulletins, les normes et règlements, des fiches techniques ainsi que des manuels renfermant les instructions détaillées en matière d'installation, d'utilisation et d'entretien de produits agricoles;
  • Vous devez être flexible car votre horaire peut être variable et vous pouvez travaillez sur appel;
  • Maintenez-vous en bonne santé, l’endurance physique est indispensable car le travail exigeant sur le plan physique : aux moments les plus affairés de l’année (moment des semis et de la récolte), vous commencez à travailler tôt le matin, travaillez de longues heures, et marchez beaucoup ;
  • Développez aussi votre capacité de rédaction, vous pourriez être tenu de rédiger des lettres, des instructions détaillées ainsi que des évaluations de rendement et des calendriers d’opérations ;
  • Votre capacité de raisonnement pour diagnostiquer un problème, déterminer les facteurs contributifs et apporter les correctifs sera apprécié des employeurs;
  • Le sens de l’organisation et de planification ainsi que votre capacité de travailler de façon autonome sont indispensables compte tenu des exigences saisonnières afin de maximiser la production quotidienne;
  • Vos compétences en recherche, votre capacité d’analyse et d’interprétation des graphiques et des données ainsi que votre maîtrise des ordinateurs sont essentielles : par exemple, pour déterminer les effets de l'humidité, de la température, des herbicides et des pesticides sur la production ou encore pour analyser les statistiques de production ;
  • Pouvoir bien communiquer est un atout important car vous aurez à communiquer avec des fournisseurs, échanger avec des clients et superviser du personnel;
  • Familiarisez- vous avec les nouvelles tendances de la technologie et les technologies de pointe.

La poursuite des études

Bien que ce programme prépare les étudiants/les étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés/diplômées en  Techniques agricoles-production végétale peuvent choisir de poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec ce programme :

  • Agriculture organique
  • Agronomie-production végétale
  • Agronomie-sols et environnement
  • Biologie végétale
  • Économie agricole

Guichet-Emplois

Explorer des carrières liées à ce programme sur Guichet-Emplois

Quelques employeurs potentiels de la région

 

 

Pour en savoir plus

La profession

Les professions liées à ce programme d’étude font partie des  groupes professionnels suivants de la Classification nationale des professions : .

Autres ressources

  Découvrez des qualités dont un agriculteur devrait avoir