Professions

Les études en techniques de chauffage, de réfrigération et de climatisation permettent d’accéder à la profession suivante :

Technicien/technicienne en chauffage au mazout et gaz

Le technicien/la technicienne en chauffage au mazout et gaz installe, répare, teste et ajuste à l’aide d’outils manuels et électriques les systèmes de chauffage. Il/elle peut, entre autres, raccorder l’équipement aux sources d’alimentation électrique, installer des filtres à air, installer le système de tuyauterie au mazout et au gaz, vérifier les conduites pour trouver les fuites et au besoin, il/elle peut remplacer les pièces des systèmes qui sont défectueuses

Mécanicien/mécanicienne en chauffage, climatisation et réfrigération

Le mécanicien/la mécanicienne en climatisation et réfrigération assemble, installe, répare, teste, et ajuste à l’aide d’outils manuels et électriques les systèmes de réfrigération et de climatisation. Il/elle peut, entre autres, raccorder l’équipement aux sources d’alimentation électrique, installer des filtres à air et d’eau, installer le câblage pour les compresseurs, vérifier les conduites pour trouver les fuites et au besoin il/elle peut remplacer les pièces des systèmes qui sont défectueuses.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 16$ Taux médiane : 30$ Taux maximum : 46$

Salaire annuel : 33 280 $–95 680 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Mécaniciens/mécaniciennes en réfrigération et climatisation » de la Classification nationale des professions – CNP 7313 pour la région d’Ottawa en 2015-2016. Source

Conditions d’accès à la profession

  • Le certificat de qualification est obligatoire pour exercer le métier de technicien de chauffage en Ontario et dans la plupart des provinces du Canada. En Ontario, ce certificat est dispensé par Technical Standards & Safety Authority (TSSA) une fois que vous avez réussi l’examen de certification professionnelle;
  • Le diplômé/la diplômée de ce programme de formation peut aussi obtenir le certificat de technicien/technicienne en appareillage de mazout (OBT2) et le certificat de technicien/technicienne en appareillage au gaz (G2);
  • Ces certificats de compétence sont reconnus par la province de Québec;
  • Une fois diplômé/diplômée de votre programme d’études en techniques de chauffage, de réfrigération et de climatisation, vous devez compléter pour la section de réfrigération et climatisation, une formation en cours d’emploi (en apprentissage) et cumuler des heures d’expérience à titre d’apprenti/d’apprentie auprès d’ouvriers chevronnés pour vous présenter à l’examen de certification professionnelle. L’inscription à cette formation  en cours d’emploi (en apprentissage) se fait auprès du Ministère de la Formation et des Collèges et Universités dont le bureau local est situé au 347, rue Preston, 3e étage à Ottawa;
  • Les mécaniciens qualifiés/mécaniciennes qualifiées climatisation et réfrigération qui détiennent leur certification professionnelle provinciale peuvent se présenter à l’examen interprovincial afin d’obtenir un certificat de qualification interprovincial « Sceau Rouge », ce qui leur permet de travailler partout au Canada sans avoir à passer d’autres examens.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Apprenti mécanicien/apprentie mécanicienne en réfrigération et en climatisation
  • Mécanicien/mécanicienne en chauffage et en réfrigération
  • Mécanicien/mécanicienne en chauffage, en ventilation et en climatisation (CVC)
  • Mécanicien/mécanicienne en climatisation centrale
  • Mécanicien/mécanicienne en climatisation commerciale
  • Mécanicien/mécanicienne en réfrigération
  • Mécanicien/mécanicienne en réfrigération dans les transports

Employeurs types

  • Entrepreneurs en construction en chauffage et en climatisation
  • Entrepreneurs en construction mécanique
  • Entreprises de plomberie
  • Entreprises de service et d’installation des systèmes de climatisation et de chauffage
  • Fabricants d’appareils de chauffage, réfrigération et climatisation
  • Distributeurs de pièces de chauffage, réfrigération et climatisation

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les mécaniciens en réfrigération et en climatisation (CNP 7313) dans la région d'Ottawa.

Au cours des dernières années, il y a eu une croissance de l'emploi pour les mécaniciens en réfrigération et en climatisation. La plupart de ces professionnels travaillent pour des entrepreneurs en chauffage et en climatisation au sein de l'industrie de la construction. En vertu de la Loi sur le code du bâtiment de l'Ontario, presque tous les bâtiments résidentiels et non résidentiels (à usage commercial, institutionnel et industriel) doivent avoir un système de chauffage et de ventilation. Par conséquent, les niveaux de développements de construction relativement élevés récemment en cours ou prévus à l'échelle de la province augmenteront le nombre d'établissements nécessitant une installation et un entretien par ces professionnels.

De plus, il devrait y avoir un bon nombre de débouchés pour ces mécaniciens, puisqu'ils fournissent des services au sein d'une vaste gamme d'activités non résidentielles; par exemple, auprès de patinoires, de supermarchés, de restaurants et d'usines de transformation. Le secteur de la transformation des aliments fait partie des plus grandes activités de fabrication en Ontario et dépend grandement des systèmes de réfrigération efficaces pour la salubrité des aliments. Ce facteur, ainsi que les agrandissements de plusieurs de ces fabricants, telles les usines de translation de la viande, devraient accroître la demande pour mécaniciens dans les installations de production, ainsi que dans les entrepôts et les camions contenant ces biens ou d'autres biens, tels que les produits agricoles périssables.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Bonnes

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les mécaniciens en réfrigération et en climatisation (CNP 7313) dans la région de l'Outaouais.

Voici quelques faits saillants au sujet des mécaniciens en réfrigération et en climatisation de l'Outaouais :

  • Environ 230 personnes occupent un poste dans cette profession;
  • Les mécaniciens en réfrigération et en climatisation travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • Construction (SCIAN 23) : 75 %;
    • Autres services (sauf les administrations publiques) (SCIAN 81) : 11 %.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Cherchez à vous recycler régulièrement, à perfectionner vos connaissances dans votre domaine d’expertise. La maîtrise de vos compétences techniques requises par les changements au niveau de la technologie informatique utilisée pour ajuster les systèmes est capitale pour intégrer le marché de l’emploi ;
  • Assurez-vous d’avoir une bonne endurance physique, car vous devez travailler par tous les temps soit au sol ou sur le toit, sur une échelle dans des conditions parfois inconfortables ;
  • Démontrez que vous aimez et maîtrisez avec précision les outils manuels et les appareils utilisés pour tester le matériel ;
  • Démontrez que vous pouvez faire preuve d’une certaine souplesse car il se peut que vous ayez à travailler le soir, le week-end et faire des heures supplémentaires lors de demandes de réparations urgentes ;
  • Exercez-vous à travailler de façon méthodique et avec prudence afin de minimiser les risques de blessures et de brûlures causées par les chocs électriques ;
  • Faites valoir que vous connaissez les normes établies, que vous pouvez suivre les procédures de sécurité en tout temps ;
  • Le bilinguisme est un atout certain ;
  • L’expérience permet d’accéder à des postes de supervision.

La poursuite des études

Bien que le programme « Techniques de chauffage, de réfrigération et de climatisation » prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Techniques de chauffage, de réfrigération et de climatisation  »:

  • Technologie de la mécanique du bâtiment
  • Technologie du génie civil
  • Technologie du génie mécanique
  • Baccalauréat en génie de la construction