Professions

Le soudeur/la soudeuse soude des métaux. Conformément aux instructions de soudage, le soudeur/la soudeuse soude et répare des pièces ou des structures métalliques en utilisant des appareils à souder. Les soudeurs peuvent se spécialiser dans un type de soudage dans les domaines suivants : fabrication sur mesure, construction et réparation de navires, contenants pressurisés, constructions de pipelines et de charpentes structurelles, réparation de machinerie et d'équipement et soudage de précision en aérospatiale.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 15$ Taux médiane : 22$ Taux maximum : 34$

Salaire annuel : 31 200 $–70 720 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Soudeurs/soudeuses et opérateurs/opératrices de machines à souder et à braser » de la Classification nationale des professions – CNP 7237 pour la région d’Ottawa en 2015-2016. Source

Conditions d’accès à la profession

  • Le certificat de qualification professionnelle « Sceau Rouge » peut être considéré comme un atout par les employeurs. Bien qu’il soit facultatif en Ontario, il est toutefois obligatoire pour exercer la profession au Québec;
  • En Ontario, ce certificat de qualification professionnelle est dispensé par le Ministère de la Formation et des Collèges et Univrersités. Pour obtenir ce certificat, vous devez, une fois diplômé/diplômée de votre programme d’études, « Techniques de soudage », compléter une formation en cours d’emploi (en apprentissage) et cumuler des heures d’expérience à titre d’apprenti/d’apprentie auprès d’ouvriers chevronnés avant de vous présenter à l’examen de certification professionnelle;
  • L’inscription à cette formation  en cours d’emploi (en apprentissage) se fait auprès du Ministère de la Formation et des Collèges et Universités dont le bureau local est situé au 347, rue Preston, 3e étage à Ottawa;
  • Les soudeurs-monteurs/soudeuses-monteuses qualifiés qui détiennent le certificat de qualification « Sceau Rouge » peuvent travailler partout au Canada sans avoir à passer d’autres examens.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Apprenti soudeur/apprentie soudeuse
  • Compagnon soudeur/compagne soudeuse
  • Opérateur/opératrice de machine à brasage tendre
  • Opérateur/opératrice de machine à braser
  • Opérateur/opératrice de machine à souder au laser
  • Régleur/régleuse de machines à braser
  • Soudeur-monteur/soudeuse-monteuse
  • Soudeur/soudeuse
  • Soudeur/soudeuse au montage
  • Soudeur/soudeuse de réservoirs pour fluides sous pression
  • Soudeur/soudeuse par points
  • Soudeur/soudeuse à l'arc sous flux
  • Soudeur/soudeuse à l'arc électrique
  • Technicien/technicienne en soudures aéronautiques

Employeurs types

  • Chantiers maritimes
  • Entreprises de construction
  • Entrepreneurs de soudage
  • Industries d’aéronefs
  • Usines de pâtes à papier
  • Industries pétrolières
  • Manufacturier d’acier
  • Usines de fabrication de matériel
  • Usines de fabrication de pièces et de véhicules automobiles

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser (CNP 7237) dans la région d'Ottawa.

Voici quelques faits saillants au sujet soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser d'Ottawa :

  • Environ 750 personnes occupent un poste dans cette profession;
  • Les soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • Construction (SCIAN 23) : 37 %;
    • Commerce de détail (SCIAN 44-45) : 13 %;
    • Fabrication de produits métalliques (SCIAN 332) : 10 %;
    • Fabrication de produits minéraux non métalliques (SCIAN 327) : 7 %;
    • Première transformation des métaux : 7 %.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Limitées

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront limitées pour les soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser (CNP 7237) dans la région de l'Outaouais. Au cours des prochaines années, la demande de main-d'œuvre proviendra essentiellement des besoins de remplacement générés par les travailleurs qui prendront leur retraite, qui quitteront la profession et qui obtiendront des promotions à des postes de supervision.

Pour travailler dans la construction réglementée, il faut être titulaire d'un certificat de compétence émis par la Commission de la construction du Québec (CCQ). Les soudeurs qualifiés peuvent obtenir le Sceau rouge qui leur permet de travailler dans toutes les provinces du Canada. En grande majorité, la profession est composée d'hommes qui travaillent à temps plein.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Cherchez à vous recycler régulièrement, à perfectionner vos connaissances en soudage;
  • La connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Les employeurs apprécieront que vous puissiez travailler de façon méticuleuse sur des tâches complexes qui demandent beaucoup de précision, que vous sachiez respecter les procédures établies, de façon méthodique et avec prudence afin de minimiser les risques de blessures ;
  • Maintenez-vous en bonne santé, car, vous aurez à travailler principalement debout et parfois dans des positions inconfortables (penché/e ou agenouillé/e) et être capable de soulever un poids d’environ 20 kg ou plus ;
  • Toute expérience pertinente au sein d’une équipe peut vous permette d’accéder à des postes de supervision ;
  • Développez votre compétence en lecture car dans le cadre de votre travail, vous aurez à lire les plans et devis ainsi qu’à interpréter les spécifications et les instructions des manuels.

La poursuite des études

Bien que le programme « Techniques de soudage » prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études plus spécialisées. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Techniques de soudage »:

  • Technologie du génie mécanique
  • Techniques mécaniques-fabrication de prototypes et usinage
  • Mécanique industrielle

Pour en savoir plus

La profession

Les associations professionnelles