Professions

Les études en technologie du génie  civil permettent d’accéder, entre autres, à la profession suivante :

Technologue en génie civil

Le technologue/la technologue en génie civil assure un soutien et des services techniques dans des domaines variés, entre autres, le génie routier, le génie de la construction, le génie de l’environnement, le génie du transport et le génie municipal. Le technologue/la technologue joue un rôle important dans la réalisation des projets en génie civil en tant qu’intermédiaire entre les ingénieurs qui conçoivent les projets de construction et le personnel de la construction qui les concrétisent. Plus précisément, le technologue/la technologue exécute, entre autres, les fonctions techniques reliées à la préparation des plans et des devis de construction, l’estimation de la quantité et du coût des matériaux et de la main d’oeuvre, l’élaboration du calendrier des travaux, la surveillance des travaux d’arpentage, l’inspection des matériaux de construction, et la supervision des travaux de construction sur les chantiers.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 16$ Taux médiane : 28$ Taux maximum : 46$

Salaire annuel : 33 280 $–95 680 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des « Technologues et  techniciens/techniciennes en génie civil » de la Classification nationale des professions – CNP 2231 pour la région d’Ottawa en 2015-2016. Source

Conditions d’accès à la profession

  • Vous devez être membre d’un ordre ou d’une association professionnelle pour porter le titre de « technologue professionnel » ;
  • Bien que celle-ci ne soit pas obligatoire, l’accréditation auprès de l’association professionnelle de la province dans laquelle vous exercer votre profession est fortement recommandée et parfois exigée des employeurs ;
  • En Ontario, la profession de technologue, technicien/technicienne en génie ou en sciences appliquées est réglementée par l’association professionnelle suivante : « Ontario Association of Certified Engineering Technicians and Technologists (OACEET). » Pour être accrédité, les candidats doivent détenir au moins deux années d’expériences de travail pertinentes dans leur champs d’expertise professionnelle et réussir un examen pratique ;
  • Au Québec, bien que l’accréditation ne soit pas obligatoire, elle est aussi souhaitable et  relève de l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ).

Exemples d’appellations d’emplois

  • Adjoint/adjointe en génie municipal
  • Inspecteur/inspectrice de structures
  • Rédacteur/rédactrice de devis de construction
  • Technicien/technicienne de routes
  • Technicien/technicienne en conception de ponts
  • Technicien/technicienne en génie civil
  • Technicien/technicienne en matériaux de construction
  • Technologue des sols – génie civil
  • Technologue en conception de structures
  • Technologue en construction
  • Technologue en fondations
  • Technologue en génie civil

Employeurs types

  • Bureaux d’architectes
  • Bureaux d’ingénieurs-conseils
  • Cabinets d’experts conseils en architecture
  • Entrepreneurs de construction
  • Entreprises de construction routière
  • Entrepreneurs en travaux publics
  • Firmes d’urbanistes
  • Gouvernement fédéral
  • Gouvernement provincial
  • Municipalités

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Bonnes

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les technologues et techniciens en génie civil (CNP 2231) dans la région d'Ottawa.

Au cours des prochaines années, les technologues et les techniciens en génie civil devraient bénéficier des niveaux élevés des activités de construction en Ontario. En particulier, ces professionnels devraient avoir des emplois stables, grâce aux investissements importants réalisés dans la construction non résidentielle. Plusieurs grands projets d'infrastructure sont en cours, notamment des élargissements de routes, des travaux routiers et de nouveaux réseaux de transport en commun dans plusieurs municipalités en Ontario. De plus, à tous les ordres de gouvernement, les investissements en infrastructure continuent d'être une priorité, ce qui soutient l'emploi dans ce domaine à court terme.

Certains employeurs pourraient privilégier les candidats qui possèdent de l'expérience dans un domaine particulier, notamment la construction municipale, les réseaux d'égouts et d'évacuation des eaux usées, les routes et les autoroutes, ou les services publics. Les personnes qui ont des connaissances des logiciels de dessin comme AutoCAD, ainsi que de l'équipement de navigation, pourraient avoir de meilleures perspectives d'emploi. Certains postes exigent que ces travailleurs se déplacent à divers emplacements à l'échelle de la province. De plus, les technologues et les techniciens qui possèdent de bonnes aptitudes en communication et des compétences générales devraient mieux réussir sur le marché du travail. Il y a un certain caractère saisonnier associé à cette profession, les perspectives d'emploi sont meilleures pendant les mois du printemps et de l'été.

 

 

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Bonnes

Pour la période 2016 à 2018, les perspectives d'emploi seront bonnes pour les technologues et techniciens en génie civil (CNP 2231) dans la région de l'Outaouais.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Cherchez à vous recycler régulièrement et à perfectionner vos connaissances dans votre domaine d’expertise ;
  • Des connaissances approfondies en informatique et une maîtrise notamment des logiciels de conception vous permettraient de profiter de meilleures perspectives d’emploi car elles sont recherchées des employeurs ;
  • Tentez de travailler au sein d’une équipe et de vous démarquer par votre souci du détail, votre créativité et votre persévérance, qualités souvent recherchées par les employeurs ;
  • Améliorez vos compétences en communication orale et écrite, car celles-ci sont des compétences requises et recherchées pour pouvoir bien présenter les informations ainsi que rédiger correctement des rapports ;
  • Améliorez vos compétences interpersonnelles, car dans l’exercice de cette profession, vous devez apprendre à établir et à entretenir des relations avec des clients et à superviser le travail des personnes qui effectuent le travail sur les chantiers de construction.

La poursuite des études

Bien que le programme en technologie du génie civil prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre, directement ou moyennant la réussite de certains cours d’appoint ou préalables, des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme « Technologie du génie civil » : 

  • Baccalauréat en sciences appliquées en génie civil
  • Baccalauréat en sciences appliquées en génie civil jumelé avec le baccalauréat ès sciences en technologie de l’informatique
  • Baccalauréat en génie de la construction
  • Baccalauréat en génie géomatique