Professions

Les études dans ce programme permettent d’accéder au groupe professionnel suivant: Vendeurs/vendeuses-commerce de détail. Le vendeur/la vendeuse :

  • vend et loue une gamme variée de produits et de services dans un magasin ou d’autres établissements de détail aux consommateurs;
  • accueille les clients et utilise des méthodes de vente pour les renseigner sur la qualité, les caractéristiques des produits ou des services en tenant compte de leurs besoins et de leurs exigences;
  • renseigne les clients sur l’utilisation et l’entretien de la marchandise;
  • discute avec le client des modalités de paiement ou d’échange, de la garantie et au besoin de la livraison;
  • prépare les formulaires relatifs au paiement des produits ou services et enregistre les transactions;
  • transige avec des clients qui font des plaintes ou qui souhaitent un remboursement;
  • emballe la marchandise achetée pour la remettre au client;
  • fait l’inventaire de la marchandise, s’assure qu’il y a une quantité suffisante de produits sur les étagères ou en magasin et aide à l’étalage de la marchandise;
  • étiquette la marchandise et la range dans les rayons;
  • tient un registre des ventes pour l’inventaire de la marchandise à l’aide de systèmes informatisés, commande les marchandises et s’assure de leur livraison à l’entrepôt ou à domicile;
  • rédige un rapport quotidien des opérations financières réalisées;
  • s’assure que les lieux sont propres et en bon ordre.

Rémunération

Taux horaire

Taux minimum : 14$ Taux médiane : 14$ Taux maximum : 19.56$

Salaire annuel : 29 120 $–40 684 $

Il est essentiel de comprendre que les données sur le salaire ne représentent qu’une indication pour un groupe professionnel ou une région donnée. Voici le taux horaire et le salaire annuel pour le groupe professionnel des «Vendeurs/vendeuses - commerce de détail» de la Classification nationale des professions – CNP 6421 pour la région d’Ottawa en 2016-2017. Source

Conditions d’accès à la profession

  • Des cours ou une formation supplémentaire sur un sujet pourraient être exigés;
  • Un intérêt et une aptitude pour la vente ainsi qu’une connaissance de la marchandise sont exigés des vendeurs de produits spécialisés, complexes ou de grande valeur.

Exemples d’appellations d’emplois

  • Agent/agente de location de voitures
  • Commis au comptoir – commerce de détail
  • Commis de grand magasin
  • Commis de quincaillerie
  • Commis-vendeur/commis-vendeuse en commerce de détail
  • Vendeur-associé/vendeuse-associée dans le commerce de détail
  • Vendeur/vendeuse – commerce de détail
  • Vendeur/vendeuse d'automobiles
  • Vendeur/vendeuse d'ordinateurs – commerce de détail
  • Vendeur/vendeuse d'équipement audio
  • Vendeur/vendeuse de bijoux
  • Vendeur/vendeuse de mobilier
  • Vendeur/vendeuse de vêtements

Employeurs types

  • Magasins de vêtements
  • Magasins de chaussures
  • Quincailleries
  • Animaleries
  • Concessionnaires d’automobiles
  • Tout autre commerce de détail qui vend des articles ou des services

Note importante à lire avant de continuer

Ces données statistiques ne sont que des INDICES pour l’avenir. L’essor économique du pays, d’une province ou d’une région, ainsi que les facteurs démographiques sont entre autres, deux facteurs qui influencent les perspectives professionnelles d’emploi. Il faut aussi prendre en considération que les intérêts, les aptitudes, les valeurs et les qualités d’une personne dont la persévérance, la flexibilité, et la capacité d’adaptation, sont autant d’autres facteurs qui favorisent l’intégration au marché du travail. Il faut donc être prudent dans l’interprétation de ces statistiques. Source

Perspectives d’emploi : Ottawa

 Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les vendeurs - commerce de détail (CNP 6421) dans la région d'Ottawa pour la période 2017 à 2019. Un certain nombre de détaillants haut de gamme ont ouvert des succursales dans cette région ces dernières années, et le phénomène devrait se poursuivre. Les vendeurs – commerce de détail qui maîtrisent l'anglais et le français peuvent avoir de meilleures chances de trouver un emploi dans cette région.

Les débouchés peuvent être plus favorables dans des magasins à grande surface offrant de plus longues heures d'ouverture. L'utilisation accrue de la technologie sera profitable aux vendeurs et commis-vendeurs – commerce de détail qui possèdent des compétences en informatique de niveau intermédiaire, particulièrement dans le cas de l'entrée des données sur le point de vente et la tenue d'inventaires informatisée. La connaissance d'industries et de produits spécifiques peut accroître la probabilité d'obtenir un emploi.

Perspectives d’emploi : Outaouais

 Acceptables

Pour la période 2017 à 2019, les perspectives d'emploi seront acceptables pour les vendeurs - commerce de détail (CNP 6421) dans la région de l'Outaouais. Le bassin traditionnel de candidats se rétrécit en raison de la rémunération moins concurrentielle dans un marché du travail compétitif et de la baisse démographique du nombre de jeunes. Face à cette situation, les employeurs se tournent vers d'autres sources de main-d'œuvre, notamment vers les personnes âgées de 55 ans et plus.

Le vieillissement de la population entraîne une façon différente de consommer, en raison d'un revenu moindre, mais aussi en fonction de besoins différents, parfois moins nombreux, avec l'avancée de l'âge. L'endettement de ménages demeure un enjeu, car l'utilisation du crédit pour la consommation demeure élevée et le niveau d'épargne bas. Depuis quelques années, le commerce de détail traverse une période de turbulence. Des bannières sont en difficulté, pendant que d'autres sont en expansion, ce qui implique une réorganisation des parts de marché et la restructuration de certains magasins. La progression du commerce en ligne semble aussi affecter l'industrie de plus en plus et transformer l'environnement d'affaires.

Avez-vous la tête de l’emploi ?

Conseils pratiques pour vous démarquer, pour triompher de la concurrence et augmenter votre employabilité :

  • Acquérir de l’expérience dans le domaine du commerce de détail est considéré comme un atout pour les employeurs ;
  • Démontrez à la lumière de vos expériences professionnelles que vous détenez une aptitude pour la vente, que vous aimez être en contact avec les gens pour les persuader et les aider ;
  • La maîtrise des renseignements disponibles sur les produits, surtout les produits plus complexes ou de grande valeur sera appréciée des employeurs ;
  • Démontrez que vous être flexible car dans ce corps d’emploi, les vendeurs/vendeuses ont un horaire variable, ils peuvent travailler le soir, la fin de semaine et les jours
  • Maintenez –vous en bonne santé, ce travail est physiquement exigeant, le quart du travail est passé généralement debout et vous pourriez avoir à transporter de la marchandise ;
  • L’expérience et une formation supplémentaire permettent d’accéder plus facilement à des postes de gestion et de supervision ;

La poursuite des études

Bien que le programme de Vente et représentation prépare les étudiants/étudiantes à intégrer le marché du travail, les diplômés peuvent aussi  poursuivre directement ou moyennant certains cours d’appoint des études spécialisées de niveau collégial ou universitaire. Voici un aperçu de certains programmes d’études en lien avec le programme de Vente et représentation :

  • Administration des affaires
  • Marketing
  • Communications
  • Publicité

Pour en savoir plus

La profession

Les associations professionnelles